Accueil > International > Nouvelles d’Amérique latine

Nouvelles d’Amérique latine

lundi 29 décembre 2003, par Olivier Francomme

Travaillant dans le secteur international de l’ICEM depuis un certain temps, et plus particulièrement chargé des relations avec l’Amérique latine (et avec la Colombie en particulier), il me paraît important de faire un point sur les informations dont je dispose afin que chacun puisse à la fois être informé, et afin que chacun puisse contribuer en faisant connaître ses propres activités internationales.
S’agissant de l’actualité de l’Amérique latine, cette année et encore maintenant, il faut savoir que comme en France, des évènements et mouvements de grève ont touché de manière importante l’Amérique du sud et centrale. Les grèves ont été, et sont encore assez dures et de dimension nationales, elles sont sans doute une conséquence des récessions qui ont touché ces pays en cascade, mais pourquoi est-ce l’éducation qui devrait être touchée, puisqu’elle représente la projection vers l’avenir de cet immense Continent ?
Actuellement, et dans le cadre d’un DESS que j’entame cette année, je tente de fédérer les établissements d’Amérique latine qui travaillent en pédagogie Freinet, ou qui y sont sensibles et qui ont demandé à se former (qui ont parfois déjà commencé). Mon travail porte sur deux aspects : l’un est de constituer un réseau d’échange en langue espagnole (ainsi qu’une base de données et d’articles permettant de se documenter à partir de témoignages actuels), l’autre est de faire connaître, développer et soutenir les actions de formation qui émergent ça et là.

Concernant le réseau des personnes et établissements intéressés par la Pédagogie Freinet, je participe comme membre à un réseau via Internet qui sappelle Comunidad educativa et qui un lieu d’information,d’échange de réflexion d’ordre politique sur l’éducation. Il est constitué pour une majeure partie d’universitaires, mais aussi de responsables politiques et denseignants de tous les niveaux. Il m’a permis d’y parler de pédagogie Freinet, et de recueillir des demandes d’information ou de participation active à ce futur réseau Freinet latino-américain.
Pour contacter le réseau Comunidad Educativa POR UNA EDUCACION DE CALIDAD PARA TODOS Y TODAS

Enviar mensaje a todo el grupo :
ComunidadEducativa@gruposyahoo.com.ar
Subscribirse :
ComunidadEducativa-subscribe@gruposyahoo.com.ar
Des-subscribirse :
ComunidadEducativa-unsubscribe@gruposyahoo.com.ar

Moderadora :
ComunidadEducativa-owner@gruposyahoo.com.ar
Sitio web : http://ar.groups.yahoo.com/group/ComunidadEducativa/

Comunidad E-ducativa es el grupo electrónico de los firmantes del
Pronunciamiento Latino americano por una Educación para Todos. Para más información y para adherirse al Pronunciamiento visite :
www.fronesis.org/prolat.htm
Tu uso de Yahoo ! Grupos está sujeto a las
http://ar.docs.yahoo.com/info/utos.html

Notre réseau de relation s’organise en ce moment autour des collègues colombiens qui se sentent particulièrement concernés (Luis Hernando Rincon, Maria Frankhauser,..), mais le groupe principal n’est pas clos et reste ouvert à tous, grâce à Internet d’ailleurs !

Concernant les propositions de formation (créer une bourse des formations à laquelle tous pourraient s’inscrire), actuellement une série de 7 ateliers ont été proposés sur le thême Créativité, littérature et communication. Ces ateliers sont organisés par la fondation Amalaka et Ana Maria Frakhauser (près e Popayan en Colombie)qui a déjà participé à certaines rencontres en France et internationales. Le premier atelier aura lieu les 20 et 21 septembre 2003.
Concernant ma connaissance et la mise en relation des différents mouvements d’Amérique latine, je suis en train de contacter toutes les personnes dont j’arrive à obtenir l’adresse : en Colombie, au Chili, au Pérou, mais pour l’instant je n’en suis qu’au début, et je souhaiterais une implication plus forte des militants sud-américains. Dans tous les messages et prises de contact, il y a une grande volonté de sortir de l’isolement, d’échanger avec des collègues ayant la même philosophie,politique éducative.

Si vous ètes intéressé, rejoignez-nous, tout le monde est bienvenu.. et en plus cela fait travailler ses aptitudes aux langues étrangères...


lettres de mission

Je vous livre ici la lettre de mission écrite par l’ICEM Joël Blanchard et de Thyde de Rosell afin que je puisse entreprendre de faire le DESS et mener à bien les projets avec l’Amérique latine (cf page précédente)
Olivier Francomme.

M Joël Blanchard
Président de l’ICEM
A Messieurs J-L Ferrand & G Jean-Moncler
Responsables du DESS
Université de Paris X Nanterre

Je soussigné Joël Blanchard, agissant en qualité de Président de l’ICEM-Pédagogie Freinet, et sur proposition du Conseil d’Administration, atteste confier à Monsieur Francomme Olivier, membre du secteur international de l’ICEM, une mission de travail sur l’Amérique latine.

Ce travail aura pour principales tâches :
- d’aider à reconstituer un groupe/mouvement Freinet en Colombie, par la fédération des expériences existantes, des sympathisants parfois isolés, et de toute personne sensibilisée et intéressée par la pédagogie Freinet.

- un des moyens consistera à créer et animer un espace électronique, via Internet, permettant aux personnes intéressées de communiquer, d’échanger et de mettre en commun des ressources en créant un espace de rencontre.
- il est prévu d’organiser la suite des actions déjà initiées il y a quelques années mais qui avaient dû être arrêtées en raison de la détérioration du climat social et de la trop grande insécurité ambiante. Par exemple : un stage régional d’initiation à la pédagogie Freinet, ou encore une rencontre des éducateurs Freinet, un stage de création (adaptation) d’outils pédagogiques...
Les modalités devront nécessairement s’adapter aux usages locaux (déplacements limités, accueil chez les collègues, hors temps de travail....).
- afin de pérenniser les actions futures, il conviendra d’associer les responsables éducatifs locaux, qu’ils soient institutionnels (représentants de l’Education nationale), des Universités (Popayán,
Cáli,..), mais aussi les mouvements amis et associations (fondations)...
- des moyens de financement devront être recherchés de manière à pouvoir pérenniser les actions.

L’organisation de ce travail sera coopérative, car elle associera à chaque moment les principaux partenaires, en France, en Colombie ainsi qu’au niveau régional (Amérique latine).
En vous remerciant pour l’accueil que vous voudrez bien réserver à cette mission, je vous prie de croire, Messieurs les responsables et chers collègues, en l’expression de mes plus sincères salutations.
Le Président,
Joël Blanchard


Mais aussi, tous vos témoignages seront les bienvenus, si modestes soient-ils !