Accueil > Chantiers de l’ICEM > Si tu n’arrives pas à le dire, chante-le !

Si tu n’arrives pas à le dire, chante-le !

Appel de Paul Le Bohec

vendredi 24 février 2006, par Olivier Francomme

Paul cherche des témoignages de classe relatant une succession d’évènements :
un enfant en difficulté.. un évènement surgit... ce qui s’est passé ensuite...

En arrivant à Moliens, dans une classe de cycle 3, j’ai tout de suite institué un quoi de neuf le matin, dans lequel le maître mot était l’accueil du début de journée, l’écoute de l’instantané, du spontané... sa durée était variable et les sujets variés.

Un jour Amélie demande si elle peut chanter une chanson de son invention.. l’acceptation est unanime, et remplie de curiosité !

Elle nous a raconté l’histoire de sa famille, de la France, mêlant la guerre des tranchées à la mort d’un grand père qu’elle n’avait jamais connu... Grand silence à la fin de son chant libre, puis des remarques intéressées...

Amélie ne savait pas qu’elle déclencherait une vague de désinhibition : bien sûr, nous avons eu d’autres chants libres, et même des ateliers ont eu lieu sporadiquement ... mais surtout, les choses ont pu être chantées : la parole qui ne se disait pas pouvait se chanter, même en sciences.. en mathématiques, et ceux qui se la sont appropriée ont été ceux qui ne prenaient jamais la parole, qui avaient le plus de complexes.. ils ne parlaient pas, ils chantaient...

On a pu entendre parfois dans la classe
“si tu n’arrives pas à le dire, chante-le !..”